Comment investir avec un prêt étudiant ?

Comment je fais pour investir si je suis étudiant et j’aimerais me lancer dans l’immobilier ? Quelles sont les stratégies à adopter ? Je vais essayer de t’éclairer sur le sujet afin que tu comprennes au mieux comment investir avec un prêt étudiant.

Avant de vouloir se lancer, il est très important d’avoir une bonne éducation financière et une bonne mentalité. Il faut être mature et avoir la tête sur les épaules car une fois le prêt étudiant obtenu vous allez vous retrouver avec 40, 50 voire 70 mille euros sur votre compte en banque et si on n’est pas préparé à ça on peut vite faire n’importe quoi. La banque n’a pas le droit de regard sur ce que tu vas dépenser et donc si tu n’as pas une éducation financière solide rien ne t’empêche de dépenser cet argent comme tu le souhaites. Cela peut être en boîte de nuit, dans des paquets de cigarettes, dans des restaurants, d’acheter plein de vêtements, de faire un voyage ou même d’acheter une voiture de sport. Personne va regarder tes comptes et te dire d’acheter ceci ou cela.  C’est à toi d’être conscient, de vouloir faire ce prêt étudiant pour investir dans l’immobilier.

Pour contracter un prêt étudiant, il faut avoir entre 18 et 25 ans, c’est très jeune et ça peut paraître prématuré pour certains pour commencer à investir dans l’immobilier. Le plus important et j’insiste là dessus c’est d’avoir vraiment une bonne éducation financière et pour cela je vous conseille de lire le « cadran du cash flow » et « père riche père pauvres » qui vous aideront à obtenir ces bases d’éducation financière.  

La prochaine étape va être de faire sauter toutes tes croyances limitantes et tes barrières psychologiques que tu peux avoir concernant l’investissement immobilier et qui te freine dans l’accomplissement de tes objectifs. Toutes les phrases comme « je suis trop jeune » « l’immobilier c’est pour les riches » « j’ai pas assez d’argent » sont à bannir. Il y a plusieurs solutions pour investir dans l’immobilier en étant étudiant et le prêt étudiant fait partie des solutions pour commencer à se constituer un patrimoine et toucher ses premiers revenus locatifs.

La deuxième étape avant de vouloir passer à l’action immédiatement et vouloir investir rapidement ça va être de te former. Il est primordial que tu le fasses avant d’investir, ce qui te permettra d’éviter de réaliser des erreurs qui peuvent te coûter très cher. Tu peux te former au travers de livres, de formation, de séminaires ou bien des afterwork ou de te faire accompagner par un professionnel de l’immobilier. Il est essentiel dans un premier temps d’investir sur soi et d’acquérir le savoir nécessaire liés à l’investissement immobilier. 

En effet beaucoup trop de personnes se lance dans l’immobilier sans avoir de véritables connaissances et ça peut être dramatique avec un prêt étudiant. Tu n’as pas le droit à l’erreur, il faut que tout soit calculée et que tout soit anticipée à l’avance avant de signer l’acte authentique de ton futur bien car une erreur peut vite te coûter très cher et remettre en cause tout investissement. 

Il faut que tu sois conscient des risques de cette niche. Un prêt étudiant comme son nom l’indique ça sert à financer ses études et pas réaliser un investissement immobilier d’où l’importance de ne pas faire n’importe quoi. En effet, si tu te trompes dans ton investissement immobilier, il faut savoir que dans cinq ans tu vas devoir rembourser les mensualités à la banque et ces mensualités sont assez conséquentes.  Elles peuvent aller de 500 à 1500 euros en fonction de la somme et de la durée de ton prêt. 

Il faut garder en tête qu’un prêt étudiant s’étale maximum sur dix ans avec cinq ans de différé ce qui explique ces grosses mensualités. Pour faire simple, pendant cinq ans tu vas payer seulement les intérêts et l’assurance du crédit. Pour ma part, j’ai emprunté 55000 euros sur 10 ans et je paye actuellement 57 euros par mois d’intérêts et d’assurance. Ça représente très peu mais c’est à prendre en compte pour les calculs de rentabilité après avoir acquis les bonnes connaissances en investissement et avoir défini des objectifs. 

Il faut passer à l’étape suivante et aller voir la banque.  Cependant, avant d’aller voir la banque il faut que tu saches qu’elles sont les conditions nécessaires pour obtenir un prêt étudiant. Pour obtenir un prêt étudiant allant de 2 000 euros à 60 000 euros les conditions sont assez simple, il faut avoir entre 18 et 25 ans avoir la carte étudiante en sa possession et non la carte jeunes qu’on nous donne au lycée et avoir un garant. C’est très important, la banque va te demander d’avoir un garant ça peut être n’importe qui, un membre de ta famille, tes parents, tes grands parents, un oncle ou une tante, ça peut être un ami à toi qui a une situation stable donc voilà c’est important de parler de ton projet en amont avec une personne de confiance et qui croit en ton projet.

Si tu n’as pas de garant, l’état peut également se porter garant à hauteur de 15000 euros. Les démarches sont un peu plus compliqué mais si tu n’as aucun garant cela te permettra de commencer à investir dans des boxes ou des places de parking et te permettre de te familiariser avec l’investissement immobilier. 

Préparer l’entretien 

il faut élaborer une stratégie. Qu’est ce que tu vas dire lors de ton entretien face aux banquiers ? « Bonjour je viens avec ma carte étudiante pour faire un prêt étudiant et investir dans l’immobilier » Pour avoir essayé la carte de l’honnêteté avec plusieurs banques cela ne fonctionne pas, après, tout dépend de la relation que tu as avec ton banquier, de l’état d’esprit dans lequel tu te situes et dans lequel se situe ton banquier. Il est important d’anticiper les éventuelles questions posées par ton banquier et de savoir répondre aux objections comme on a pu le voir tout à l’heure. 

Tu peux emprunter 2 000 à 60 000 euros selon les banques. je te conseille d’emprunter le maximum, le plus possible dès le départ parce qu’après tu ne pourras plus réemprunter ça va être très difficile. Tu peut justifier cela en disant aux banquiers que tu préfères avoir plus dès maintenant que de manquer de l’argent par la suite si tu en as besoin et dans tous les cas, si tu ne l’utilisent pas tu pourras faire un remboursement anticipé par la suite.

Comment se passe le rendez vous avec la banque ?

Enfin, pour ma part lors du premier rendez vous, le banquier va te demander de te présenter, ton âge, quelles études tu fais, où tu habites, voilà …les questions classiques. Si tu vis chez tes parents ou un appartement ensuite la question ultime, pourquoi avoir choisi notre agence, notre banque. A cette question, j’ai répondu que j’avais un partenariat avec mon école, ce qui m’a permis de justifier pourquoi je suis allé voir cette banque car ce n’était pas la banque familiale. Après, si c’est la banque de tes parents la question ne se pose pas. Le banquier va te demander également de justifier sa demande de prêt étudiant. Pourquoi tu veux faire un prêt étudiant, c’est à ce moment là qu’il faudra être bien préparé et avoir établi sa stratégie en amont. Dans mon cas, j’ai demandé 55 000 euros et j’ai justifier cette somme en disant que je voulais faire une grande école de commerce. Que je devais acheter une voiture pour être indépendant, que je voulais partir de chez mes parents pour me concentrer sur mes études, que je devais faire un stage à l’étranger pendant six mois donc tout ça coûte beaucoup d’argent et à la fin on arrive à une somme qui était de l’ordre des 55000 euros.

Après cette étape, la banque demandera bien évidemment si tu as un garant pour contractualiser ton prêt étudiant. Après tout va s’enchaîner et il va te demander de fournir les pièces nécessaires à la constitution du dossier pour faire ton prêt étudiant. Les pièces qui vont être demandés, c’est en priorité ta carte étudiante c’est pour ça que c’est important et obligatoire d’avoir le statut étudiant, une carte d’identité, une attestation d’hébergement si tu es encore chez tes parents ou un justificatif de domicile de moins de trois mois, les trois derniers relevés bancaires donc c’est pour ça que c’est très important d’avoir les comptes propres et de montrer aux banquiers que tu sais gérer ton argent. Les pièces à fournir pour le garant sont assez similaires. Il va être demandé les trois derniers bulletins de salaire, le dernier relevé d’imposition, les trois derniers relevés de compte bancaire, une feuille de cautionnement à remplir ainsi qu’une fiche de renseignement de l’ensemble du patrimoine de ton cautionnaire. 

Une fois le dossier rempli et signé par les trois parties donc toi, le banquier et ton garant, le déblocage de fonds se fait assez rapidement. Généralement dans la semaine tu vas recevoir les fonds sur ton compte en banque. La banque va te demander si tu souhaites recevoir les fonds au fur et à mesure de ta scolarité ou si tu veux recevoir les fonds d’un coup dans son ensemble. Si on passe cette question tu peux répondre que tu préfères recevoir les fonds d’un coup dans sa globalité, ça sera mieux pour gérer ton argent et voilà tu seras tranquille et tu n’auras pas besoin d’envoyer un mail à la banque pour qu’elle débloque les fonds au fur et à mesure.

Maintenant, on va voir quels sont les avantages d’investir dans l’immobilier avec un prêt étudiant. Premièrement, cela te permet d’investir avant même d’avoir une situation dès l’âge de 18, 19, 20 ans. Tu vas pouvoir commencer à te constituer un patrimoine et toucher tes premiers revenus locatifs. 

Deuxièmement, les taux sur les prêts étudiants sont historiquement bas. j’ai eu un taux de 0 8% ce qui est vraiment très peu. L’argent nous est donné donc autant en profiter et l’un des plus gros avantages d’investir avec un  prêts étudiants, c’est le différé de cinq ans. Pendant cinq ans, on ne paye aucune mensualité seulement l’intérêt et l’assurance, ce qui représente très peu. 

Un autre avantage également intéressant, c’est de pouvoir faire un remboursement anticipé sans avoir besoin de payer des frais supplémentaires. Il y a plusieurs stratégies d’investissement à mettre en place en fonction de tes objectifs. L’une de ces stratégies est de ne pas dépenser l’argent que tu perçois des loyers pendant toute la durée du différé. Donc pendant cinq ans le but ici est de te faire de la trésorerie pendant toute cette période pour ensuite dans cinq ans commencer à rembourser ton prêt par anticipation et du coup venir faire baisser les mensualités. La seule dépense que tu auras c’est les dépenses liées à l’investissement donc que ce soit la taxe foncière, les charges de copropriété, l’assurance propriétaire, d’un panneau ou un comptable si tu souhaites passer par un comptable.

Une autre stratégie est celle de l’achat/revente. On en parlera peut-être dans un prochain article si le sujet t’intéresses. Une fois le bien trouvé, comment se passe le transfert de fonds chez le notaire ? J’ai reçu beaucoup de question également à ce sujet, c’est tout simple il faut aller voir la banque, écrire un mail ou un coup de téléphone en disant est-ce que c’est possible de transférer 50 mille euros sur ce compte donc le compte séquestre du notaire et normalement d’ici dans les 24 heures le virement est fait. Ca se fait tout seul et la banque ne va absolument rien de te dire. J’ai investi plusieurs fois avec un prêt étudiant dans différents bien et j’ai eu aucun problème à ce niveau-là, que ce soit de la part des notaires ou de la banque. Beaucoup de personnes me demandent si c’est légal ou illégal. Il n’est marqué nulle part à ma connaissance que c’est illégal, à part à la société générale où il est clairement stipulé dans le règlement que c’est interdit. Au final la banque ne s’intéressent pas à ce que vous allez faire de cet argent. Ce qui l’importe, c’est d’être remboursé en temps et en heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *